Ma toute première cérémonie

C’était il y a 6 ans déjà !


C’était une période où je ne me sentais déjà plus à ma place dans mon travail. Je me cherchais, je faisais des formations, je stagnais un peu là où j’étais.


En inventoriant mes compétences, je lis : aime écrire, aime entrer dans l’histoire de vie des gens, aime faire parler, aime comprendre, aime écouter, aime le théâtre…


J’ai assez vite compris que le monde du mariage et la cérémonie symbolique en particulier étaient faits pour moi. Mais encore fallait-il se lancer.


Alors j’ai répondu à une annonce sur un forum de mariage : « cherche un prêtre pour mariage en extérieur ». J’ai été claire : je n’étais pas prêtre et je n’avais jamais fait ça, mais si le couple en avait envie, alors on pouvait se lancer ensemble dans cette aventure !


Et ils ont dit OUI !

Je crois qu’on était tous les trois un peu fous ! Mais c’était une sacrée aventure !


Quelques semaines plus tard, je suis sur le golf de Crans-Montana à célébrer mon premier mariage.

Et c’était celui de Sabrina et Sébastien.


Un souvenir complètement fou. Avec le recul, il y a beaucoup de choses que je ferai différemment, mais c’était une expérience incroyable.


Lorsque j’ai vu Sabrina s’avancer vers nous. Vers Sébastien surtout. L’émotion m’a gagné. C’était la première fois qu’une mariée s’avançait comme ça, dans ma direction. Les larmes de Sébastien et la beauté de Sabrina m’ont tellement émue. J’ai cru que je ne pourrais jamais commencer.




Je crois beaucoup en les signes de la vie. Les synchronicités, l’énergie, les petits clins d’œil de l’univers infini. Et ce jour-là, quelques minutes avant la cérémonie, alors que, toute seule, je prenais mes marques à mon pupitre et je faisais des exercices antistress, j’ai demandé un signe. Un signe qui me dirait que je suis au bon endroit et que ma place était là.

.

Et là, un écureuil s’est avancé en plein green. Il est venu se poser près de mes pieds…je vous jure qu’il m’a fait un sourire. 12 Bref, j’ai pris cet écureuil comme le signe que j’étais soutenue et que tout se passerait bien.

.

6 ans plus tard, j’ai eu la chance d’accompagner plus de 45 couples dans leur grand jour, c’est autant d’histoire d’amour à célébrer et d’écureuils à rencontrer !